Assurance vie, le bilan de l’année 2011

L’assurance vie a longtemps été le placement privilégié des Français pour des raisons fiscales et pour la régularité des revenus des fonds euros. Or depuis une dizaine d’années et plus, ces avantages sont peu à peu grignoter d’une part par une réduction des avantages fiscaux et d’autre part par une baisse des rendements offerts sur les Fonds Euro depuis la fin des années 1990. En 2000 le rendement moyen des fonds Euro étaient de 5,30%, en 2010 il était de 3,40% soit une baisse de rémunération de l’ordre de 35% ce qui n’est pas négligeable comparé à la hausse des prix à la consommation si l’on prend comme référence le panier de la ménagère, le prix des carburants ou la hausse de l’immobilier.

L’année 2011 a été essentiellement marquée par une baisse des capitaux placés dans l’assurance vie en fin d’année, dans le jargon de l’assurance on appelle cela de la décollecte. Cela veut dire que les épargnants ont retiré plus de capitaux qu’ils en ont placé. Sur les 4 derniers mois de 2011 l’assurance-vie a subi une décollecte nette, un record historique pour la France, puisque les retraits ont été supérieurs aux versements de 3,8 milliards d’euros, la collecte s’est effondrée de 85%. Les assureurs expliquent cette baisse de la collecte par l’environnement anxiogène induit par la crise économique et financière, l’épargne s’est dirigée vers les placements court terme comme les livrets bancaires ou livrets A.

Les rendements des fonds Euro de l’année 2011 des compagnies d’assurance ne sont pas exceptionnels, on observe un baisse généralisée de 0,30 à 0,40% par rapport à 2010. Les meilleurs rendements se situent qu’au delà de 3,60 et il y en a peu alors qu’en 2010 il se situaient au delà de 4%. Il y a plusieurs explications à cette baisse :

  • Le capital est garanti par les compagnies d’assurance avec un rendement minimum pour l’année, par conséquent les assureurs prennent des risques très mesurés et investissent l’essentiel en emprunts d’état;
  • Les taux de ces emprunts ayant atteint un point bas historique en 2011 pour les pays solvables, le rendement des fonds euro a suivi la même tendance;
  • La baisse des taux directeurs des banques centrales pour lutter contre la crise économique a renforcé ce scénario de baisse des rendements

Les rendements des obligations d’états des pays financièrements solides, à l’image de l’Allemagne par exemple, étant encore en baisse en ce début d’année 2012 et la Réserve Fédérale Américaine ayant également annoncé des taux bas pour plusieurs années,  la probabilité d’une hausse des rendements d’assurance vie en 2012 reste faible pour l’instant.

Assurance viePermalink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *